Bienvenue sur le site de l'APV FLEGT

L'APV FLEGT au Congo !

Le gouvernement congolais et l’Union européenne ont signé le 17 mai 2010 un Accord de Partenariat Volontaire (APV) sur l’Application des règlementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT). Cet accord commercial, entré en vigueur le 1 mars 2013, a pour but d'améliorer la gouvernance forestière au Congo et de s'assurer que le bois et les produits bois du Congo remplissent les exigences réglementaires du pays.

A travers l’APV FLEGT, l’Union Européenne et le Pays Partenaire s’engagent à travailler ensemble pour soutenir les objectifs du Plan d’Action FLEGT et à mettre en place un régime d’autorisations pour le bois importé et commercialisé en Europe.

Dans ce site vous trouverez plus d’information sur la mise en œuvre de l’Accord de Partenariat Volontaire en République du Congo, sur les acteurs impliqués et plusieurs documents à télécharger pour approfondir votre compréhension du processus.

Pour les dernières nouvelles sur le processus, veuillez consulter la section « actualités » ainsi que les lettres d’informations, publiées dans la rubrique « téléchargements ». 

 

Le Conseiller aux forêts et l'industrie prononçant son discour de clôture 
La République du Congo vient de se doter d’un plan d’action quinquennal devant coordonner la mise en œuvre de l’APV-FLEGT pour la période 2018-2022. C’était à l’issue de l’atelier  itératif pour le développement de la théorie du changement, du cadre de suivi et évaluation basé sur les résultats pour les principaux intervenants dans la mise en œuvre de l’APV en République du Congo  organisé les 11 et 21 septembre 2017 à l’initiative de la facilitation FLEGT du Congo.
Placé sous le patronage  du Conseiller aux forêts et à  l’industrie  du Ministre de l’économie forestière, M. André ONDELE KANGA qui avait à ses côtés le Chef de coopération de la Délégation de l’Union Européenne au Congo, M. Tom ASHWANDEN, cet atelier a regroupé une quinzaine des participants venus des administrations publiques impliquées dans la mise en œuvre de l’APV-FLEGT et de la société civile. Il a eu pour objectif de permettre aux acteurs de l’APV-FLEGT de la République du Congo de développer une théorie du changement, un plan d’action quinquennal 2018-2022, le plan de travail annuel 2018 et le cadre de suivi et évaluation basé sur les résultats pour la mise en œuvre de l’APV. 
Cette activité s’est déroulée  sous l’égide de la  consultation menée par Mme Laurence WETE SOH et M. Justin Christophe KAMGA, deux représentants  de Forêts et Développement Rural (FODER).  C’est une approche participative que ces deux experts ont  utilisé pour amener les parties prenantes à appréhender  toute la démarche devant leur  permettre de produire tous les outils indispensables pour la mise en œuvre de l’APV-FLEGT au Congo pour la période 2018 - 2022. Ceci au travers des travaux effectués notamment sur l’identification du problème de l’APV-FLEGT du Congo, la cartographie des acteurs du processus APV  et l’analyse des forces, faiblesses, opportunités et menaces du processus APV-FLEGT du Congo ainsi que l’environnement politique, institutionnel, social et économique.
 Ce travail a permis aux participants d’élaborer avec aisance entre autres la théorie du changement et  le cadre logique à partir duquel les parties prenantes ont élaboré la première version du plan d’action stratégique quinquennal du processus APV-FLEGT du Congo et le plan d’action 2018.  Il reste maintenant que ces résultats soient vraisemblablement améliorés et complétés par le Secrétariat Technique, un des organes de mise en œuvre de l’APV-FLEGT avant d’être soumis au 7ème Comité Conjoint de Mise en œuvre de cet APV prévu au mois de novembre 2017 pour validation.      
 Par ailleurs, les participants ont été édifiés d’une part sur les principes et outils du suivi-évaluation axé sur les résultats à travers la présentation du facilitateur FLEGT de la Côte d’Ivoire, M. Rodrigue NGONZO et d’autre part sur les principes clés de  l’APV et le suivi des impacts de l’APV-FLEGT présentées respectivement par le Point focal APV du Congo, M. Adolphe NGASSEMBO et Mme Léa TURUNEN de l’Institut Européen de Forêts (EFI).
Clôturant les travaux de cet atelier, M. André ONDELE KANGA, Conseiller aux forêts et à l’industrie a fait part de sa satisfaction du fait que « nous disposons aujourd’hui de la première version de la stratégie de communication 2018-2022 complétée des principales orientations de la stratégie de communication ». Celle-ci met en valeur, a renchéri le Conseiller aux forêts et à l’industrie, la vision du Ministre de l’Economie Forestière à savoir ‘’comment la bonne gouvernance forestière à travers la production du bois légal permettra d’accroitre la contribution du secteur forestier au Produit Intérieur Brut (PIB) et comment celle-ci en intégrant le marché national du bois contribuera au partage de production et à la diversification économique du secteur forêt’’.  
 Mme Lucile, BROUSSOLE intervenant en lieu et place du Chef de coopération de la Délégation de l’Union Européenne empêché, a indiqué que « le plus dur va être le suivi de la mise en œuvre des activités identifiées. Toutefois, a-t-elle rassuré, le partenariat entre l’Union Européenne et le Congo va se poursuivre et se consolider ». 

Bienvenu LOUZOLO

 

Newsletter

Joomla izrada obrazaca by JoomlaShine

T: +242 06 514 29 00

E: contact@apvflegtcongo.info

Suivez-nous sur :

      

APVFLEGT CONGO ©2017 - Tous droits réservés - Conception Lynx