Bienvenue sur le site de l'APV FLEGT

L'APV FLEGT au Congo !

Le gouvernement congolais et l’Union européenne ont signé le 17 mai 2010 un Accord de Partenariat Volontaire (APV) sur l’Application des règlementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT). Cet accord commercial, entré en vigueur le 1 mars 2013, a pour but d'améliorer la gouvernance forestière au Congo et de s'assurer que le bois et les produits bois du Congo remplissent les exigences réglementaires du pays.

A travers l’APV FLEGT, l’Union Européenne et le Pays Partenaire s’engagent à travailler ensemble pour soutenir les objectifs du Plan d’Action FLEGT et à mettre en place un régime d’autorisations pour le bois importé et commercialisé en Europe.

Dans ce site vous trouverez plus d’information sur la mise en œuvre de l’Accord de Partenariat Volontaire en République du Congo, sur les acteurs impliqués et plusieurs documents à télécharger pour approfondir votre compréhension du processus.

Pour les dernières nouvelles sur le processus, veuillez consulter la section « actualités » ainsi que les lettres d’informations, publiées dans la rubrique « téléchargements ». 

                                                   Le Chef de la délégation congolaise receptionnant l'ordinateur portable des mains du Coordonnateur du DIPEM
Réunis à Libreville du 9 au 10 mars 2015 à l’initiative de la cellule FLEGT régionale de la Communauté Economique  des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) à travers le Programme Ecosystèmes Fragilisés d’Afrique Centrale (ECOFAC V) financé par l’Union Européenne, les points focaux des pays signataires (Cameroun, Congo, RCA) des Accords de Partenariat Volontaire sur les réglementations  forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (APV-FLEGT), et ceuxdespays en cours de signature (Gabon, RDC) ont validé les mécanismes de communication avec la cellule FLEGT régionale.
Cette réunion qui a connu aussi la participation des communicateurs des ministères en charge de la mise en œuvre de l’APV-FLEGT et les membres du Réseau des Communicateurs pour l’Environnement et l’Information en Afrique Centrale (RECEIAC) a été placée sous les auspices de M. Léon MUDUBU KONANDE, Coordonnateur du département Intégration Physique, Economique et Monétaire (DIPEM) au secrétariat général de la CEEAC. Elle a eu pour objectif principal d’aboutir à la définition d’un cadre formel de collaboration en matière de communication avec les points focaux APV-FLEGT et le RECEIAC afin de mettre à la disposition de la cellule FLEGT régionale, les informations nécessaires à la promotion du processus APV-FLEGT dans les Etats à travers une stratégie commune de communication.
 
Cette rencontre qui s’est déroulée suivant une approche participative a permis aux parties prenantes d’identifier dans la première session, après un partage d’expériences nationales de communication sur le processus APV-FLEGT, les défis auxquels font face les Etats en matière de communication. Un exercice qui a permis aux Etats de proposer des actions prioritaires devant permettre d’améliorer la communication sur le processus APV-FLEGT. Au nombre de ces actions, on peut noter par exemple pour le cas du Congo la redynamisation du Secrétariat Technique, la sensibilisation et l’appui à grande échelle des journalistes en charge des questions environnementales ainsi que le renforcement des capacités financières et techniques de la Direction de la Communication et de la Vulgarisation (DCV) et de la Cellule de la Légalité Forestière et de la Traçabilité (CLFT).
Dans la deuxième session M. Francis  EYOGO BEYEME  a édifié l’assistance sur la nouvelle plateforme numérique pour rendre visible l’information sur la gouvernance forestière ‘’ Le FLEGT Mobile’’. Il s’agit d’une plateforme de traitement et de partage de l'information forestière à portée de main. Le FLEGT mobile possède, a-t-il indiqué,  des avantages indéniables. A titre d’exemple, il permet le contrôle et le suivi de la gouvernance forestière et présente d’autres atouts que sont entre autres la dynamisation de la filière entre les acteurs de la filière bois, l’accessibilité et la centralisation de l’information, et la fédération des institutions nationales, internationales, entreprises impliquées dans la production, la distribution et le partage de l’information forestière. Après cette présentation les participants ont été invités à une séance de démonstration sur l’utilisation de cette application nécessitant un smartphone.
 Dans la troisième session M. Gildas DIAMONEKA, expert en communication, a fait une présentation sur les mécanismes de communication. Dans cette présentation l’orateur, après avoir présenté l’état des lieux des flux de communication des APV au niveau régional caractérisé notamment par l’absence de systèmes d’information formels entre les parties prenantes au processus FLEGT dans les pays et l’absence d’une typologie d’information susceptible d’être mis à disposition du grand public à travers la cellule FLEGT régionale, a expliqué l’intérêt de validation du mécanisme de communication. Il s’agit particulièrement de la production de l’information. Ce système va aussi permettre aux acteurs de la communication sur le FLEGT de mieux se connaitre et d’échanger en expérience. Il  va aider également à la préparation de la stratégie régionale de communication sur la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles en Afrique Centrale.
Au terme de ces des jours de  travaux, la vingtaine de participants  à cette réunion a recommandé entre autres, la mise en place d’un programme d’appui au développement de l’information et de la communication sur le processus FLEGT. Tout en appelant à la poursuite de l’opérationnalisation du mécanisme de communication entre les points focaux nationaux et la cellule FLEGT régionale, les participants ont, par ailleurs, recommandé l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de communication régionale avec des déclinaisons nationales sur le processus FLEGT. Ils ont, en outre, recommandé la promotion des échanges d’informations inter Etats sur le processus FLEGT de même que la mobilisation des financements nécessaires à la mise en œuvre des plans de communication nationaux sur le processus FLEGT. Les participants ont enfin recommandé la mobilisation des financements nécessaires dans le cadre du programme indicatif du 11ème FED pour la mise en œuvre du programme d’appui au développement de l’information et de la communication sur le processus FLEGT en Afrique Centrale. 
La cellule FLEGT régionale a mis à profit cette réunion de Libreville pour remettre à chaque point focal APV un ordinateur portable.
Bienvenu LOUZOLO
 
 

Newsletter

Joomla izrada obrazaca by JoomlaShine

T: +242 06 514 29 00

E: contact@apvflegtcongo.info

Suivez-nous sur :

      

APVFLEGT CONGO ©2017 - Tous droits réservés - Conception Lynx